Circuit MAROC : Immersion berbère dans la vallée de l'Ourika

Circuit accompagné
Durée : 8 jours
Tous public
Groupe/individuel
Nature
Rencontre
Sportivité
Culture

Points forts :

Immersion chez l’habitant dans le haut-Atlas, randonnée facile, activités avec la population.

– Vie chez l’habitant et participation aux activités des familles.
– Randonnées dans de superbes paysages.
– Visite d’un souk et d’un écomusée berbère.
– Ateliers de poterie et vannerie.


Prochain départ : 13/02/2021

Durée : 8 jours

Groupe : 8 personnes maximum - Départ garanti dès 4 personnes inscrites

Période conseillée : De mars à décembre

A partir de : 915€ *base 4 pax, vol international inclus
Voir les départs en groupe Télécharger la fiche technique du séjour

Le voyage

C’est dans la magnifique vallée de l’Ourika dans le haut-Atlas, à 30 minutes seulement de Marrakech que ce séjour se déroule. Malgré la proximité de la ville, la tranquillité, l’authenticité et le dépaysement y sont total. Ici, en terre berbère, où les traditions sont encore bien ancrées, vous vivrez en immersion dans des villages de montagnes, au rythme des familles qui vous accueilleront.

Cette vallée, aux paysages colorés par la terre rouge et aux forêts verdoyantes toute l’année, invite à la randonnée. Les villages nichés au creux des montagnes, sont à découvrir à pied ou à dos d’âne, le moyen de locomotion le plus utilisé au Maroc.

Vous partagerez des moments conviviaux et chaleureux avec les familles et dans les coopératives avec lesquelles vous participerez à de nombreuses activités traditionnelles.

Ce voyage vous laissera le cœur rempli d’émotions et de jolis souvenirs, tant la générosité du peuple berbère vous touchera.

Vous aimerez :
– Les moments de vie avec les familles.
– Les randonnées dans les montagnes.
– La visite d’un souk de montagne.
– Les ateliers d’artisanat.

Le programme

Jour 1 – Marrakech > Douar Aghzane

Immersion marocaine

Arrivée à Marrakech, accueil par notre guide local puis transfert en taxi vers Douar Aghzane. Installation chez la famille d’accueil. Dîner et nuit chez l’habitant.

Jour 2 – Douar Aghzane

Activités avec la famille d’accueil et randonnée dans les montagnes

Petit-déjeuner. Participation aux activités de la famille : selon la saison, activités agricoles, fabrication du pain, du repas… Déjeuner chez la famille.

Dans l’après-midi, randonnée dans les montagnes environnantes (3h de marche, dénivelé 50 m, niveau facile). Retour au village dans l’après-midi. Participation aux activités de la maison et à la préparation du repas ou fin de journée libre. Dîner et nuit chez l’habitant.

Jour 3 – Douar Aghzane > Tnine Ourika > Tafza > Igre Ofla > Aghbalou

Visite du souk, balade et pique-nique au bord de l’oued Ourika, visite d’un écomusée, atelier de poterie

Petit-déjeuner. Participation à la fabrication du pain traditionnel avec la famille. Dans la matinée, départ en taxi pour le souk de Tnine Ourika. Visite et achat des courses pour le pique-nique du midi. Balade dans les jardins en longeant l’oued et visite des salines. Pique-nique au bord de l’Ourika.

Direction Tafza et visite de l’écomusée berbère. Dans l’après-midi, direction douar Igre Ofla pour un atelier de poterie dans une coopérative. Route pour le village d’Aghbalou et installation au gîte. Dîner et nuit au gîte.

Jour 4 – Aghbalou > Igli

Ramassage de plantes médicinales et aromatiques, atelier de vannerie et hammam beldi

Petit-déjeuner. Départ dans la montagne pour participer au ramassage des plantes médicinales et aromatiques avec les femmes d’une coopérative. Déjeuner au gîte. Route pour le village d’Igli. Installation chez la famille d’accueil. Atelier de vannerie avec la famille. Pour terminer la journée, hammam « beldi » (traditionnel) pour ceux qui le souhaitent ou temps libre. Dîner et nuit chez l’habitant.

Jour 5 – Igli

Randonnée toute la journée dans les montagnes

Petit-déjeuner. Départ pour une randonnée toute la journée dans les montagnes environnantes. Déjeuner pique-nique.

Retour chez la famille dans l’après-midi. Fin de journée libre. Dîner et nuit chez l’habitant.

Jour 6 – Igli > Tahanaoute

Balade à dos d’âne, atelier cuisine et atelier artisanat, soirée musicale

Petit-déjeuner. Départ pour une petite balade à dos d’âne dans les alentours du village. Retour au village puis direction le village de Tahanaoute. Installation en maison d’hôtes. Atelier de cuisine et déjeuner sur place.

Dans l’après-midi, atelier bijoux ou bougies pour les femmes et atelier de menuiserie pour les hommes. Soirée musicale avec un groupe local. Dîner et nuit chez l’habitant.

Jour 7 – Tahanaoute > Marrakech

Journée libre à Marrakech

Petit-déjeuner. Route pour Marrakech et Installation au Riad. Journée libre dans la ville rouge. Déjeuner et dîner libre. Nuit en riad.

Jour 8 – Marrakech

Fin du séjour

Petit-déjeuner.Transfert à l’aéroport selon l’heure du vol retour

Le programme peut être soumis à modifications

Le projet de développement

6 % du montant de votre séjour seront consacrés à un projet solidaire local.

Nos projets de développement au Maroc concernent les populations des différentes régions où nos circuits sont implantés. Nous finançons les projets de diverses associations locales, selon les besoins exprimés par la population.

Dans cette région nous aidons l’association Afoulki sur le projet suivant :

Titre de projet : GITE SOLIDAIRE POUR FEMMES RURALES

Groupe cible : Femmes rurales en situation précaire et sans revenus

Zone d’intervention :

Douar Aghzane Commune rural Moulay Brahim

Province Al-Haouz région Marrakech- Safi, Maroc

Budget estimée : 465.000 DH / 43 000 €

Apport local : 115 000 Dh / 10 575 €

Analyse du problème :

Depuis plusieurs décennies, La Femme Marocaine a pu réaliser une grande progression dans sa quête à une reconnaissance de ses droits politiques, sociaux et économiques, surtout après les dernières réformes constitutionnelles (2011). Une réalité stoppée par les inégalités de Genre dans le domaine de l’emploi et de l’éducation loisirs…

Cette réalité reste plus visible auprès de la Femme Rurale, qui a toujours jouée un rôle primordial dans l’économie marocaine. Elle a constamment supporté les efforts de l’homme et parfois, a pris l’initiative dans des situations très difficiles de l’histoire contemporaine du royaume, mais aussi dans un contexte caractérisé par l’exploitation et la non valorisation de ses efforts.

Dans cette optique, des changements ont surgis sur la morphologie de la famille rurale, qui ont poussé les femmes à franchir de plus en plus le cadre professionnel. Cela implique la confrontation de plusieurs défis. L’augmentation de la compétitivité liée au Genre et la lutte contre l’image de l’emploi des femmes socialement peu valorisé, dans un contexte décrit par le dernier rapport du Haut Commissariat au Plan (HCP), publié le 09 avril 2017. Ce rapport mentionne que 368 000 ménages en zone rurale au Maroc sont gérés par des Femmes. 53.8% d’entre elles sont des veuves, 95,4% sont sans diplôme et seulement 3,9% ont un niveau moyen d’éducation. 57,5% ont entre 30 et 59 ans. Le plus alarmant, ce sont 3 176 000 de femmes de plus de 15 ans vivant dans le monde rural au Maroc qui sont inactives. Ce qui nous laisse penser qu’il faut diminuer cet écart avec les femmes des zones urbaines qui ont plus de chance et d’opportunité.

De plus, les Femmes actives ne disposent quasiment d’aucune aide de la part des responsables (telles que les gardes d’enfants ou les services à la personne subventionnés). Il est difficile pour les plus modestes de concilier une activité professionnelle avec leurs obligations familiales, sachant que la femme rurale et surtout dans la région d’Al-Haouz, a en moyenne, au moins 3 enfants.

Pertinence du concept et faisabilité :

Le projet du GITE SOLIDAIRE POUR FEMMES RURALES est un concept innovateur dans une zone rurale riche de par sa nature et sa culture, et surtout de ses ressources humaines.

Les femmes amazigh du douar Aghzane, commune rurale Moulay Brahim dans le grand Atlas (à 39km de la ville de Marrakech), travaillereront mutuellement avec un esprit de complémentarité autour de ce gite touristique qui accueillera des visiteurs locaux et étrangers dans un cadre naturel et agréable. Chacune de ces femmes  alimentera cet établissement par une production locale selon sa spécialité.

Bien évidemment, ce projet devra répondre aux besoins primordiaux des femmes de cette zone rurale, considérées comme étant plus vulnérables sur le plan des inégalités par rapport aux hommes, notamment dans le domaine du travail agricole où la rémunération est inadéquate avec les efforts fournis.

Ces femmes seront investis dans le cadre de l’activité du gîte. Il emploiera directement et indirectement toutes les femmes du Douar Aghzane et des autres douar voisins, dont la situation socio-économique reste très pénible. Elles fourniront de multiples services aux voyageurs qui visiteront la région : randonnées pédestres et à dos d’âne, apprentissage de la cuisine de la région, découverte des plantes aromatiques et médicinales, de leurs effets et de leur mode d’utilisation par les villageoises, accompagnement des bergers…

Le projet, vise les femmes au foyer en quête de valorisation de leurs savoirs-faire ainsi que les autres membres de la famille et notamment les petites filles scolarisées. Ce travail leur garantira  une part des retombées financières, un cadre instructif et éducatif qui pourra les inciter à apprendre d’autres langues, côtoyer des gens d’autres horizons, leur permettre de réussir leur cursus scolaire et aussi la bonne maitrise des concepts civiques communs.

D’autre part, la région d’Al-Haouz a toujours été caractérisée par son enclavement puisqu’elle est mal reliée avec le reste des régions. Le fait de créer un local en pleine nature, au sein du village qui accueillera des touristes du monde entier, va contribuer au décloisonnement de la population et surtout celle des femmes qui restent attacher à leur origine et à leur territoire (contrairement au hommes). Ce sera pour elles l’occasion de découvrir d’autres civilisations et d’autres modes de vie.

Le contexte géographique de la ville de Marrakech en étant la première destination touristique du royaume, aidera son doute à attirer plus de touristes dans la région de Moulay Brahim, connue aussi pour son Moussem annuel. Par conséquent, l’évolution et la progression des activités économiques diversifiées, laissent sans doute une grande opportunité aux femmes du douar de bien gérer et réussir dans leur projet. De ce fait, la faisabilité du projet ne laisse aucun doute.

Innovation :

Le Gite solidaire a une spécificité particulière et une approche globale et novatrice. Du fait que la plupart des projets destinés à la promotion de la situation économique de la femme se focalisent sur un axe précis, généralement lié à la femme défavorisée, rurale ou péri-urbaine et de lui trouver refuge dans activité économique qui reste saisonière avec des revenus médiocres et sans impact réel sur les conditions de vie. Par contre, la valeur ajoutée du projet proposé est d’œuvrer sur l’amélioration du niveau de l’intégration de la femme marocaine rurale toute au long de l’année et de pouvoir garantir un revenu constant pour toute une population à proximité du gite.

De même, et afin de pouvoir freiner l’idée que les femmes rurale restent concentrées dans des activités peu valorisantes et très exploitée dans le travail au foyer ou dans les champs, pour une nouvelle position de ces femmes qui ne peuvent s’arrêter de travailler dans leurs maisons, le projet leur laisse la possibilité de garder le même mode de vie, mais d’avoir la chance de tirer bénéfices de ses activités ordinaires et vendre et commercialiser les produits préparés pour le compte du Gite et de ses visiteurs.

L’idée du Gite en soi reste originale, puisqu’il offre des services qui dépassent la prise en charge hôtelière communément connue, pour proposer aux touristes un partage de la vie quotidienne des villageois à travers leurs activités agricoles, culturelles et leur véritable tradition ancestrale.

Participantes :

Le projet vise comme groupe de bénéficiaires directes, toutes les femmes en situation précaire du Douar Aghzane de la commune Moulay Brahim.

Ence qui concerne les bénéficiaires indirectes, ce sont en premier lieu les familles de ces femmes (enfants/ époux, familles élargies, voisins …) ainsi que les femmes des douar voisins dont la situation est également précaire.

Risque et défis :

En raison de la spécificité de la population ciblée par ce projet, surtout les femmes rurales d’une région préservatrice, les éventuelles risques peuvent concerner généralement l’acceptation de s’adhérer à un tel projet, et de se trouver en contact avec des « étrangers », chose qui pourra géner la structure traditionnelle de la population, surtout que la famille dans la région est patriarcale (Pouvoir aux mains des hommes), ce qui est pris en considération lors de la conception du projet en programmant des séances de sensibilisation au profit des chefs de familles afin de les expliquer de manière simple les avantages et retombés du projet sur leurs femmes et familles. Aussi le renforcement des capacités de ces femmes qui dans leur majorité ont un niveau très bas de l’éducation reste aussi un défi à surmenter par l’association porteuse du projet, surtout au niveau de la communication avec les visiteurs.

 

Impact :

On estime que par le biais du projet du gite solidaire on pourra atteindre des changements concrets sur les bénéficiaires en matière de :

  • Amélioration du niveau d’instruction de la femme rurale, surtout en matière des langues et calculs.
  • Autonomie financière de toutes les femmes adhérentes au projet..
  • Amélioration de situation sociale et sortir de la vulnérabilité des familles des femmes adhérentes au projet.
  • Inciter la population à franchir de nouveaux domaines de travail : commercialisation, nouveaux types de l’agriculture (Bio)…
  • Création d’autres activités génératrices de revenus (Traditionelles / Ecologique).
  • L’ouverture culturelle sur d’autres civilisations.

 

Objectif global :

L’intégration socio économique de la femme rurale du Douar Aghzane par le biais du Gite solidaire.

Objectifs spécifiques :

1- Renforcement des capacités des femmes en situation précaire.

2- Assurer une activité économique permanente avec des revenus pour toutes les femmes actives du Douar.

 

 

 

Méthodologie et résultats :

L’association Afoulki porteuse du projet a fourni un travail en amant pour œuvrer dans le but de garantir une intégration de la femme rurale dans un emploi digne, en favorisant une méthodologie de travail basée sur l’approche participative et l’implication des bénéficiaires dans tout le cycle de montage et de mise en œuvre du projet, ce qui est déjà fait dans la présente proposition en impliquant un nombre de femmes bénéficiaires des activités de l’association dans la vision apportée à ce projet, sans oublier l’implication des hommes du douar dans le processus de formulation du plan d’action et d’exécution du pojet.

Les activités qui vont être programmées au cours du projet  qui s’étalera sur six mois (octobre 2017 au mars 2018) seront variées et complémentaires sur trois principaux  axes :

  • La formation destinée aux femmes du Douar que le projet vise, allant de la prospection des matières à renforcer jusqu’à l’exécution d’un programme de formation accéleré. En parallèle, les femmes vont être accompagner par l’équipe du projet pour la sélection des activités et services offerts dans le cadre du gite.
  • L’aménagemet du gite, et le préparer à accueillir des visiteurs et atteindre une capacité de vingt lits.
  • L’équipement du gite par du matériel et mobilier, qui dans son ensemble va être traditionnel, et ami de l’environnement.

Les résultats attendus du projet gite solidaire :

50 femmes du douar en situation précaire formées et exercent des activités économiques régulières.

100 visiteurs / touristes par mois seront accueillis dans le gite pendant la première année.

Toute la population du Douar se fédère autour du projet du Gite Solidaire.

Création de nouveaux projets économiques individuels ou collectifs.

 

Durabilité :

Gite solidaire est un projet qui se base sur une philosophie de synergie de toutes une population autour d’un local physique caractérisé par ses actions visibles qui seront menées par les femmes du douar, ce qui présente un indicateur essentiel de périnité du projet, et par la suite une durabilité en matière d’existence d’un projet économique propre à une population restreinte.

Le volet de la formation des femmes rurales dans plusieurs domaines apportera un grand soutien au niveau du savoir-faire et savoir-vivre de toutes ces femmes, surtout que le renforcement des capacité et la mise à niveau de leurs compétences présentreront des résultats et répercussions positives sur le fonctionnement du gite en question, et par conséquent, atteindre un épanouissement économique sûr.

Pour le commencement du projet, l’association Afoulki a pris toutes les mesures d’accompagnement technique et financière des femmes d douar pour subvenir aux besoins en matières premières et petit équipement des ménages, aussi un fond de roulement sera réservé pour le maintien de la continuité du travail du gite, surtout pendant les bas saisons touristiques.

Estimation du budget :

Ligne budgétaire Apport localContribution demandée

 

Formation des femmes du douar dans plusieurs disciplines

 

40.000 DH******
Appui aux AGR local

Comme fournisseur du gite

             ******   50.000 DH
aménagement

 

50.000DH150.000DH
équipement

 

25000DH150.000DH
Total115.000DH350.000DH

 

Dates et tarifs

Nos voyages sont effectués en groupe constitué (vous rejoignez d’autres voyageurs) et les départs sont garantis pour un groupe de 4 personnes minimum

Rejoindre un groupe

Tous nos voyages peuvent également être privatisés (seul, en famille, en couple, entre amis, ...), aux dates de votre choix

Demander un devis privatif

Informations tarifaires

Le tarif affiché est calculé sur la base d’un groupe de 4 personnes, hébergement en chambre double avec aérien au départ de Paris.
Il peut faire l’objet d’un réajustement, en fonction du nombre de personnes inscrites, de la date de départ (haute saison et périodes de vacances scolaires), de l’aéroport de départ et des tarifs effectifs de l’aérien à la date de la réservation ferme du voyage.

Ce que le prix comprend :

– Les vols réguliers aller/retour depuis Paris toutes taxes comprises ;
– Tous les transferts sur place en transports locaux ou véhicule privé ;
– L’assistance d’un guide de randonnée local professionnel francophone ;
– Les activités, excursions et visites prévues au programme ;
– L’hébergement chez l’habitant (confort modeste), en chambre double avec petit-déjeuner dans les gîtes et riads ;
– Les repas chez l’habitant ou pique-niques mentionnés dans le programme ;
– L’eau minérale (1,5 l par jour et par personne) ;
– Une assistance/rapatriement
– La contribution à un projet de développement local (voir onglet projet solidaire).

Ce que le prix ne comprend pas :

– L’adhésion obligatoire à l’association : 20 € par personne ou 30 € pour une famille ;
– *L’assurance voyage multirisques ;
– Les pourboires aux guides, chauffeurs, etc. (à votre discrétion*) ;
– Les achats personnels tels que souvenirs, cigarettes, etc. ;
– Les boissons alcoolisées et toutes les boissons prises hors celles fournies ;
– Les frais d’appels téléphoniques, de lessive et de blanchisserie ;
– Les vaccins et autres médicaments préconisés pour la destination ;
– Tout autre service non mentionné dans le programme ou dans la partie « Le tarif comprend  »

*Nous pouvons vous en proposer une.

Explorez en détail nos conditions générales de vente.

Informations pratiques

1. Formalités administratives

Passeport : passeport en cours de validité, valable au minimum 3 mois après la date d’entrée, pour les ressortissants français.
NB : depuis le 15 janvier 2017, les enfants mineurs doivent eux aussi avoir un passeport individuel. L’autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d’identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination), le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l’un des parents titulaires de l’autorité parentale, ainsi qu’une photocopie du titre d’identité du parent signataire.

Visa : pas de visa requis pour les ressortissants français pour des séjours jusqu’à 90 jours.

Depuis janvier 2017, les mineurs doivent demandés une autorisation de sortie de territoire.

2. Santé

Vaccins conseillés :
– Vaccins universels (DTCP, ROR chez l’enfant)
– Hépatite A

Plus de renseignements sur le site de l’Institut Pasteur 

3. Spécificités du voyage

Activités sportives et condition physique : niveau de randonnée facile à moyen, selon condition physique.

Encadrement : vous serez accompagné durant tout le séjour par un guide local de montagne professionnel francophone.

Bagages : transfert et transport des bagages journalier. Chacun portera un petit sac à dos pouvant contenir ses affaires personnelles (papiers, argent, appareil photo, lunette de soleil, casquette ….).

Hébergement : hébergement (base chambre double) en riads, en gîte et chez l’habitant (confort modeste avec sanitaires partagés).

Restauration : Pension complète (sauf les déjeuners du J1 et J8 (le cas échéant), et déjeuner et dîner du J7.
Dîners et petits déjeuners pris dans les hébergements ou chez l’habitant. Déjeuners chez l’habitant.

Transport : Tous les transferts se font en taxi privatisé avec chauffeur professionnel.

Assurance Multirisques : Pour bénéficier d’une couverture complète avant, pendant, et après votre séjour, nous vous conseillons vivement de souscrire notre assurance multirisque qui inclut :
– la Garantie Annulation – la Garantie Retard d’avion – la Garantie Bagages (perte et vol) – la Garantie Responsabilité civile – la Garantie Interruption de séjour.
L’assurance de votre carte bancaire n’est en aucun cas suffisante pour vous couvrir de façon optimale. Pour vous garantir confort et sécurité, choisissez notre assurance adaptée à votre voyage ! (à souscrire le jour de votre réservation).

4. Infos pratiques

Durée de vol direct depuis Paris : 03h15 (environ) jusqu’à Marrakech

Décalage horaire : – 1h en été (-2h pendant la période du ramadan), pas de décalage horaire en hiver

Monnaie : le Dhiram

1 Euro = 10,9 Dh

Un aperçu de ce circuit au Maroc...

  • Paysage de la vallée de l'Ourika au Maroc
  • Village berbère de la vallée de l'Ourika au Maroc
  • Balade à dos d'âne dans la vallée de l'Ourika au Maroc
  • Paysage de ka vallée de l'Ourika dans le haut-Atlas au Maroc
  • Potier dans son atelier dans la vallée de l'Ourika au Maroc
  • Meule traditionnelle pour fabriquer l'huile d'olive au Maroc
  • Village berbère de la vallée de l'Ourika dans le haut-Atlas au Maroc
  • Paysage de la vallée de l'Ourika dans le haut-Atlas au Maroc
  • Paysage de la vallée de l'Ourika dans le haut-Atlas au Maroc
  • Tagine au légumes cuit dans un plat en terre traditionnel au Maroc
  • Kasbah de la vallée de l'Ourika dans le haut-Atlas au Maroc
  • Place Jemaa El-Fna de nuit à Marrakech au Maroc
  • Paysage de la vallée de l'Ourika dans le haut-Atlas au Maroc
  • Village berbère de la vallée de l'Ourika dans le haut-Atlas au Maroc
  • Poterie de la vallée de l'Ourika dans le haut-Atlas au Maroc
  • Vallée de l'Ourika dans le Haut-Atlas au Maroc
  • Vallée de l'Ourika dans le Haut-Atlas au Maroc
  • Vallée de l'OUrika au Maroc
  • Etalage d'épices au souk de Marrakech au Maroc
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
Erreur avec l'email.
Vous devez être minimum 2 et maximum 8 pour ce voyage. Souhaitez-vous un voyage sur mesure ?
Partagez le circuit
Veuillez remplir tous les champs obligatoires.
Erreur avec l'email.
Vous devez être maximum 8 pour ce voyage. Souhaitez-vous un voyage sur mesure ?
Erreur avec le téléphone.