LE SUD-EST MAROCAIN

grandeur authenticité sud-est marocain

Il ne fait aucun doute que le Maroc est un pays de contraste. Le Nord du pays, chargé d’histoire, est très en prise avec l’Europe, alors que le Sud a gardé son charme oriental aussi bien par ses paysages que par les gens qui y vivent. La chaîne montagneuse de l’Atlas partage le pays en deux par sa longueur et de ce fait, il y a aussi deux sud Marocain, celui qui est océanique et l’autre qui est continental dans la partie Est. grandeur authenticité sud-est marocain.

LA VALLÉE DU DRÂA grandeur authenticité sud-est marocain

vallée du Drâa au sud du Maroc

C’est le Sud continental qui permet de découvrir la vallée du Draâ entre Ouarzazate et M’hamid. Une palmeraie de 200Km de long, un des oasis les plus grands d’Afrique. Remonter cette vallée jusqu’à M’hamid est un enchantement. Elle offre des paysages somptueux qui font penser par endroits à des paysages du Far West avec des montagnes désertiques de part et d’autre. C’est une succession de ksars et de Kasbahs. Cet itinéraire peut être fait par la route, mais aussi par la piste en 4×4 où ce sera l’occasion de se promener dans la palmeraie au milieu des cultures et des canaux d’irrigation. On y croise des jardiniers montés sur des ânes qui amènent au village leurs carottes, fèves ou luzerne…

LES PORTES DU DÉSERT

grandeur et authenticité sud-est marocain

M’hamid marque la fin de cette vallée et surtout l’entrée du désert. Il reste des vestiges du vieux village qui s’est progressivement ensablé, de sorte que les habitants ont dû reconstruire progressivement leurs habitations à proximité. Autrefois, ce village était le point de départ des grandes caravanes qui faisaient la route du sel à travers le Sahara. Ici, on est au pays du peuple Sahraoui et on ressent déjà la proximité immédiate de ce qu’ils appellent la mer de sable… Face à la demande, des hôtels de toutes catégories et des auberges ont fleuris autour du village et des chambres d’hôtes proposent couchage et restauration dans le centre. Mais rien ne vaut la vie chez l’habitant pour s’immerger dans la culture locale. Le village manque cruellement d’eau et les cultures sont très aléatoires. De ce fait, la vie y est rude mais très vite on prend la mesure de l’authenticité des autochtones et de leur humanité.

LES DUNES DU SAHARA grandeur authenticité sud-est marocain

grandeur authenticité sud-est marocain

Le désert nous apparaît dans son immensité et la vie semble perdre son souffle et sa notion du temps. Le besoin d’aller se plonger dans cet univers devient très vite impératif. Mais attention, face à la mer de sable il faut rester humble et prendre conscience que les hommes n’ont jamais cherché à s’accaparer le désert, mais plutôt à s’y adapter. Il est donc préférable d’être encadré pour mieux profiter de l’expérience. Comme moyen de locomotion, vous avez le choix entre deux formules : la méharée en dromadaire ou l’excursion en 4×4. Les deux ont du charme, alors pourquoi ne pas les découvrir tous les deux ? Sur le dos d’un dromadaire, au gré du balancement de ses pas, vous allez être pris par la beauté de ces grands cordons de dunes.

Méharée à dos de dromadaire dans le désert au Maroc

Comment résister à l’envie de grimper au sommet de l’une d’entre elles pour se retrouver seul au monde devant cette immensité, c’est magique ! Le déplacement en 4×4 est aussi très excitant. Les marocains affirment avec un grand sourire qu’ils ont un permis de conduire « spécial désert » et on comprend vite pourquoi. En effet, leur expérience les guide pour choisir les bons passages dans le sable qui est plus ou moins ferme. On est souvent bluffé !

Bivouac dans les dunes du sahara marocain

Le soir, le bivouac dans le désert constitue un grand moment. Selon les envies, il peut être luxueux, confortable ou spartiate. Le cordon des grandes dunes de l’erg Chégaga qui s’étendent sur 40 km et culminent à 300m de hauteur, est souvent un lieu privilégié pour les bivouacs. Vous gouterez alors à la beauté du coucher de soleil, des nuits sous un ciel limpide et étoilé et vous serez émerveillés par la splendeur d’un lever de soleil. Faire la veillée à la lueur du feu de camp en dégustant un plat traditionnel et en écoutant les chants amazighs aux rythmes lancinants, vous fera goûter un bonheur simple et sincère.

LA VIE NOMADE

Pour compléter votre escapade dans le désert, une  visite à la grande dune hurlante peut être amusant. Mais il faut savoir que cette dune n’hurle que sous certaines conditions de vent… Il faut aussi essayer de prendre contact avec les familles nomades qui vous recevront toujours avec la plus grande gentillesse et vous proposeront de partager une tasse de thé à la menthe. En fait, ces nomades sont semi nomades car ils sont  une partie de l’année des commerçants dans la vallée du Drâa et le reste du temps des éleveurs de chèvres dans le désert. Comme quoi, les Sahraouis ont encore du mal à se sédentariser. grandeur authenticité sud-est marocain.

Il est bien difficile de parler du désert… Chacun a bien sûr son propre ressenti, mais beaucoup ont envie de faire cette expérience.

le 13 avril 2021 dans Récits de voyage – Le blog d’ACDP