Instagram

Twitter

+33 (0)6 33 37 70 39

Lun - Ven : 9h-12h30 & 14h-19h30 / Mer : 9h-12h30 & 14h-17h30

Top
Découvrir le Mexique - Au Coeur Des Peuples
fade
5311
post-template-default,single,single-post,postid-5311,single-format-standard,mkd-core-1.1.1,mkdf-social-login-1.2,mkdf-tours-1.3.1,voyage-ver-1.5,mkdf-smooth-scroll,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-sticky-header-on-scroll-up,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-dark-header,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-side-menu-slide-with-content,mkdf-width-470,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive
decouvrir

Découvrir le Mexique

découvrir

PRÉSENTATION DU MEXIQUE découvrir

Capitale : Mexico, Superficie : 1 964 375 km2, incluant 5 127 km2 d’îles, Population : 119 713 200 habitants, Peuples et ethnies : 10 au total : Nahuas, Mayas, Zapotèques, Mixtèques, Otomis, Totonaques, Tzotzils, Tzeltal, Mazahuas, Mazatèques, Régime politique : République fédérale composée de 31 états et d’un district fédéral. Le Président est le chef de l’exécutif, Principales activité : production pétrolière, industrie, agriculture, tourisme. découvrir

HISTOIRE

Les premiers hommes arrivèrent au Mexique par le Nord du continent américain, traversant le détroit de Béring. Les premières traces humaines au Mexique remontent à l’an 10 000 avant J.-C., comme l’en atteste l’homme fossile de Tepexpan.
De nombreuses civilisations se sont succédées au Mexique : les civilisations olmèques, considérées comme la civilisation mère de la Méso Amérique, les mayas, zapotèques, mixtèques, toltèques et aztèques. Le nom de México viendrait du dieu aztèque Mextli, ou du nom d’une civilisation chichimèque, les Mexica, ceux qui se feront connaître ensuite sous le nom d’Aztèques. Ce sont ces Aztèques qui ont fondé leur civilisation en s’installant dans la vallée de Mexico, érigeant leur capitale en 1325, Tenochtitlan. découvrir

La Colonisation

Hernández de Córdoba et Juan de Grijalva, deux navigateurs espagnols avaient explorés les côtes méridionales du Mexique en 1517 et 1518, et Hernan Cortés débarque en 1517 près de l’actuelle Veracruz avec une armée de Conquistadores espagnols. À cette époque, les Aztèques dominaient une grande partie du territoire Mexicain, mais ils pensaient que Quetzalcoatl, dieu chassé jadis par les autres divinités toltèques, reviendrait par la mer pour reprendre son royaume. Ils assimilairent donc Hernan Cortés à Quetzalcoatl et laissèrent les Espagnols s’avancer dans leur territoire sans opposition. S’apercevant de leur méprise, ils tentèrent enfin de résister aux conquistadores Espagnols qui durent batailler avec courage face à des armées indigènes impressionnates. Mais Hernan Cortes parvint à assiéger Tenochtitlan, la capitale de l’Empire, à emprisonner l’empereur Moctezum (ou Montezuma) et vaincre les Aztèques en 1521.

Après la conquête, le Mexique évolua démographiquement avec les métis : les enfants des conquistadores Espagnols et des femmes indigènes.
Le Mexique actuel s’appelait la Nueva España, la Nouvelle Espagne qui était régie comme une vice royauté. Son territoire comprenait également une grande partie des terres se situant au sud des Etats Unis (la Californie, l’Arizona, le Nouveau-Mexique, le Texas).

C’est en 1571 que le premier tribunal de l’Inquisition s’installe à Mexico. Il sera à l’origine de la mort de nombreux Indiens. Au cours des années 1600 plus de 60% des Indigènes meurent à cause des maladies venues d’Europe comme la variole, mais aussi victimes des colons qui les exploitent dans les champs et les mines d’or et d’argent.

Vers 1650 on assiste au déclin économique du Mexique en raison de l’épuisement des mines. Au début du 18ème siècle, les Indiens du Chiapas se révoltent, et en 1767, les jésuites sont expulsés du pays. découvrir

L’indépendance

Avec la Révolution Française et la Déclaration d’Indépendance des Etats Unis, les aspirations indépendantistes se font de plus en plus fortes au Mexique. En 1808, Napoléon Ier envahi l’Espagne et Joseph Bonaparte y est placé sur le trône. Les conservateurs Mexicains et les libéraux s’allient alors, ne reconnaissant pas cette nouvelle autorité, et pensant que le Mexique devait devenir indépendant.

Le 16 Septembre 1810, le curé Miguel Hidalgo lance un appel aux armes, véritable pont de départ de la guerre d’Indépendance. Mais en 1811 le prêtre est capturé puis exécuté. Un autre prêtre, José María Morelos, va mener un second soulèvement en 1814. Il sera lui aussi arrêté et fusillé à Mexico en 1815.

Les rébellions se poursuivent néanmoins et en 1821, Agustín de Iturbide proclame l’Indépendance du Mexique. L’Espagne ne peut poursuivre la lutte et le 24 août 1821 elle signe le traité de cordoba qui accorde l’Indépendance du Mexique.

En 1821, Agustín de Iturbide est proclamé empereur du Mexique. Mais dès 1823 le pays va rentrer dans une longue période d’instabilité avec de nombreux soulèvements. Iturbide doit abdiquer et quitter le pays. le Mexique devient alors une république et une constitution est adoptée en 1824. Guadalupe Victoriaest élu premier président de la République du Mexique et Iturbide, est fusillé.

Le général Antonio López de Santa Ana est élu Président en 1832. Les tensions se font plus vives entre les Américains qui encouragent leurs concitoyens à s’installer au Texas et les Mexicains. En 1836, le Mexique doit abandonner le Texas aux Américains, et en 1847 une guerre féroce opposent les deux pays. Les américains prennent Mexico et Santa Ana démissionne. C’est Herrera qui signera le traité de paix de Guadalupe Hidalgo en 1848, un traité qui va faire perdre au Mexique le Texas, la Californie du Nord, l’Arizona et le Nouveau Mexique.

Les libéraux menés par Benito Juarez veulent entreprendre de grandes réformes, abolissant les privilèges de l’Eglise et le système des Haciendas. L’Eglise refuse de vendre ses terres et une guerre civile éclate en 1856 et durera jusqu’en 1861.

En décembre de la même année, des troupes européennes débarquent au Mexique et les armées françaises s’installent à Mexico en 1863. Le 28 mai 1864, l’archiduc Ferdinand Maximillien de Habsbourg, soutenu par Napoléon III, est sacré empereur du Mexique. Mais en 1866 il entre en conflit avec son protecteur et prend le commandement des troupes mexicaines contre les Français. Le 15 Mai 1867, Maximillien est défait à Queretaro et fait fusillé.

La République est restaurée en 1867, avec Benito Juárez. Il entreprend une relance économique, et une réorganisation du système scolaire.
A sa mort en 1872, les libéraux vont s’imposer et Porfirio Diaz va prendre le pouvoir de façon quasi dictatoriale en 1876. De grands travaux vont être mis en chantier, le pays va se moderniser, mais seul un petit nombre de personnes possèdent des terres au Mexique. découvrir

En 1910, Francisco Madero s’oppose à Porfirio Diaz qui en était à sa septième réélection. Une fraude électorale est constatée et Porfirio Diaz doit démissioner er s’éxiler.

La Révolution Mexicaine

Madero est élu président du Mexique en 1911 mais il est renversé par le Général Victoriano Huerta. La dictature s’installe et une Guerre civile commence au Mexique. Emiliano Zapata est à la tête de la rébellion des paysans sans terres. Il est rejoint par Pancho Villa qui était à la tête d’une armée dans le nord du Mexique.

En juillet 1914, Huerta et son armée sont vaincus. Venustiano Carranza prend le pouvoir, mais Pancho Villa et Emiliano Zapata n’acceptent pas son autorité et poursuivent la lutte. Mais en 1915, Pancho Villa est battu à Celaya. Emiliano Zapata sera assassiné quelques années plus tard, en 1919, et Pancho Villa mourra en 1923.

La Révolution fera perdre plus d’un million d’habitants au Mexique. En 1920 Carranza est assasiné et le Général Alvaro Obrégón prend le pouvoir.
José Vasconselos organise un soulèvement mais il sera étouffé avec l’aide des Etats-Unis. Plutarco Elías poursuit les réformes commencées par Obregón, mais ce dernier se fera réélireavant d’être assassiné en 1928.

Le Mexique Moderne

Le président Cardenas lance la réforme agraire et accorde plus de droits syndicaux aux travailleurs. Il veut reprendre la main sur les entreprises détenues par les étrangers et en 1938 l’industrie pétrolière est nationalisée.

Le Mexique connait un essor économique important au cours des années 1950. Le président Alemán stimule l’industrie et le secteur privé. Cependant, il n’y a pas assez de création d’emplois pour faire face à une démographie galopante. Malgré les richesses, le pays est paralysé par la corruption.

En 1968, Mexico organise les Jeux Olympiques, et Gustavo Díaz Ordaz est élu président de la république. Le 2 Octobre 1968, un drame se déroule : plus de 200 étudiants sont tués pendant une manifestation.

Dans les années 1970, l’inflation se poursuit et la situation économique du Mexique est difficile. En 1976, le Peso est dévalué de moitié face au dollar américain. José López Portillo est élu président. D’importantes réserves de pétrole sont découvertes et en 1980 le Mexique occupe le 4ème rang mondial des pays producteurs.

Mais les revenus pétroliers ne parviennent pas à enrayer la crise. Le Mexique est surendetté et, comble de malchance, un tremblement de terre va faire plus de 5 000 morts à Mexico en 1985 et mettre plus à mal l’économie du pays.

1994 c’est l’année de l’émergence de l’Armée Nationale de Libération Zapatiste (EZLN) qui va prendre plusieurs villes du Chiapas. Les indiens menés par le sous commandant Marcos veullent réformes économiques, sociales et politiques, que l’on leur accorde des terres et plus d’autonomie. Mais la repression va faire des centaines de morts.
Cette même année, Le Mexique participe à L’ALENA (Accord de Libre-Echange Nord-Américain).Le 2 juillet 2000, Vicente Fox Quesada, membre du PAN (Partido Acción Nacional), remporte les élections présidentielles. Il est le premier président du Mexique n’appartenant pas au PRI (Partido Revolucionario Independiente), parti qui domina la vie politique au Mexique depuis la Révolution Mexicaine.

GÉOGRAPHIE découvrir

Le Mexique est un pays situé en Amérique du Nord. Il partage des frontières terrestres avec les États-Unis (3 152 km) au nord et avec le Belize (193 km) et le Guatemala (956 km) au sud.

Il possède de nombreuses façades maritimes (11 122 km) notamment avec l’océan Pacifique et le golfe de Californie (7 828 km) à l’Ouest et avec la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique (3 294 km) à l’Est.

On trouve aussi de nombreux volcans. Le pic de Orizaba culmine à 5 700 mètres, tandis que le point le moins élevé est la Laguna Salada qui se trouve à 10 mètres en dessous du niveau de la mer. Le pays est sujet aux tremblements de terre, parfois très violents. découvrir

Parmi les ressources naturelles, on trouve l’argent, le cuivre, le gaz naturel, l’or, le pétrole, le plomb et le zinc. découvrir

Le Mexique est traversé par deux principales chaînes de montagne : La Sierra Madre occidentale et la Sierra Madre orientale. La Sierra Madre occidentale à l’ouest est le prolongement de la Sierra Nevada de Californie et la Sierra Madre orientale à l’est est le prolongement des Montagnes Rocheuses du Nouveau-Mexique et du Texas.

Le Mexique a environ 150 fleuves et rivières ; les deux tiers se déversent dans l’océan Pacifique et le reste dans le golfe du Mexique ou la mer des Caraïbes.

CLIMAT

Le Tropique du Cancer divise le pays en deux zones, l’une tempérée (climat subtropical humide) et l’autre au climat tropical. Le climat varie avec l’altitude. Les tierras calientes (terres chaudes), comprenant les plaines côtières, s’élevant jusqu’à environ 915 mètres. Au nord du 24e parallèle, les températures sont plus froides pendant les mois d’hiver, tandis qu’au sud, elles restent constantes le long de l’année. Elles varient néanmoins en fonction de l’altitude.

Les zones au sud du 27e parallèle :

  • Jusqu’à 1 000 mètres : (les côtes et la péninsule du Yucatán ont une température moyenne comprise entre 24 °C et 28 °C. La température reste élevée toute l’année avec seulement °C de différence entre les moyennes de températures d’hiver et d’été.
  • Entre 1 000 et 2 000 mètres : la température moyenne est comprise entre 16 °C et 20 °C. Les villes et villages à cette altitude au sud du 24e parallèle jouissent d’un climat relativement constant et d’agréables températures tout au long de l’année alors que les régions au nord ont un climat aux variations saisonnières plus marquées.
  • Au-dessus de 2 000 mètres : la température moyenne est comprise entre °C et 12 °C dans la cordillère néovolcanique.

Les pluies varient beaucoup selon la situation géographique et les saisons. Aride ou semi-aride en Basse Californie, le Nord-Ouest de l’État de Sonora, les plateaux du Nord et une partie des plateaux du Sud. Il pleut dans ces régions en moyenne entre 300 et600 millimètres par an. Dans les plateaux du Sud et notamment les régions les plus peuplées (comme Mexico et Guadalajara) il pleut en moyenne entre 600 et 1 000 mm. Les basses terres le long du golfe du Mexique reçoivent plus de 1 000 mm de pluies à l’année. La région au sud-est de Tabasco reçoit approximativement 2 000 mm de pluies à l’année. Il neige occasionnellement sur certains des plateaux du nord et des hauts sommets de la Sierra Madre Occidentale et de la Sierra Madre Orientale. découvrir

Saison humide ou saison des pluies :

Le Mexique connaît une saison humide (ou saison des pluies) et une saison sèche marquées. La saison des pluies dure, dans la majeure partie du pays, de juin à mi-octobre. Il pleut nettement moins le reste de l’année. Février et juillet sont respectivement le mois le plus sec et le plus humide. Par exemple, la ville de Mexico reçoit environ 5 millimètres de pluies en février et 300 mm en juillet. Les régions côtières, et spécialement celle du golfe du Mexique reçoivent leurs précipitations maximales en septembre. Tabasco enregistre plus de 300 mm de pluies pendant ce mois.

Une petite partie de la côte nord-ouest du Mexique autour de la ville de Tijuana possède un climat méditerranéen avec des brumes importantes et une saison des pluies en hiver. découvrir

Ouragans :

Le Mexique est situé dans la ceinture des ouragans et toutes les régions côtières sont susceptibles de subir une de ces tempêtes de juin à novembre. Les ouragans de la côte Pacifique sont moins fréquents et souvent moins violents que ceux qui affectent la côte est du pays. Plusieurs ouragans frappent chaque année les côtes du golfe du Mexique et de la mer des Caraïbes, avec des vents violents qui peuvent dépasser les 200 km/h, mettent en péril la vie des habitants et provoquent des dégâts importants aux hôtels et habitations de la région. découvrir

BIODIVERSITÉ

Le Mexique est un des 17 pays mégadivers identifiés en juillet 2000 par le programme des Nations unies pour l’environnement. Avec 200 000 espèces différentes, le Mexique héberge 10 à 12 % de la biodiversité mondiale.

Le Mexique est le premier pays en nombre d’espèces de reptiles avec 707 espèces connues, second en nombre d’espèces de mammifères avec 438 espèces, le quatrième en nombre d’espèces d’amphibiens avec 290 espèces et quatrième en nombre d’espèces de plantes. Ce pays compte quelque 1 086 espèces d’oiseaux, dont 101 endémiques. Le Mexique est également considéré comme le second pays en écosystèmes et le quatrième en nombre total d’espèces. Près de 2 500 espèces sont protégées par la législation mexicaine. Le gouvernement mexicain a créé le Sistema Nacional de Información acerca de la Biodiversidad, qui se charge d’étudier et de promouvoir l’utilisation substantiel des écosystèmes.

Au Mexique, 170 000 km2 sont considérés comme des zones naturelles protégées. 34 réserves de biosphère (écosystèmes inaltérés), 64 parcs nationaux, 4 monuments naturels, 26 aires pour protéger la flore et la faune, 4 zones pour la protection naturelle et 17 sanctuaires (zone comportant une diversité riche en espèces).

La biodiversité est cependant menacée au Mexique à cause de la déforestation, en particulier dans les forêts tropicales humides.

LANGUES

La Loi des Droits Linguistiques de 2001 concède le statut de langue nationale à l’espagnol et à plus de soixante langues indigènes parlées par 7 % de la population. Néanmoins, même s’il n’existe pas de déclaration constitutionnelle qui fasse de l’espagnol la langue officielle, c’est celle-ci qui est utilisée pour tous les documents officiels et est parlée par la quasi-totalité des Mexicains. Les langues indigènes sont parlées par plus de 6 millions de personnes vivant du sud-est du Mexique jusqu’au Honduras. découvrir

Les deux langues indigènes qui sont les plus parlées sont :

  • Le nahuatl avec plus de 1,5 million de personnes. Cette langue est principalement parlée dans le centre du Mexique. Elle était utilisée au sein de l’empire aztèque.
  • Le maya (yucatèque) avec environ 800 000 personnes. Il est parlé dans la péninsule du Yucatán. D’autres langues mayas sont également parlées : le tzotzil, le tzeltal et le chol avec quelques centaines de milliers de locuteurs chacun, essentiellement dans le Chiapas. Ces langues sont apparentées aux différents dialectes du maya classique oriental que l’on retrouve sur les monuments et codex de la civilisation maya. découvrir

RELIGION

Le Mexique est un pays laïc. Les Mexicains sont très majoritairement catholiques mais beaucoup de protestants sont comptés comme catholiques, car ils sont souvent persécutés.

Le syncrétisme entre les traditions religieuses européennes et préhispaniques indigènes (et, dans une moindre mesure, africaines) y est fréquent, surtout dans les populations rurales. Il se manifeste notamment dans le culte très populaire de Notre-Dame de Guadalupe (qui est le plus répandu au Mexique), celui de la Santa Muerte, les traditions du jour des morts, la santería (qui n’est pas traditionnelle au Mexique mais d’introduction récente par des émigrés cubains) et dans les rituels de nombreux groupes d’origine indigène. découvrir

La politique anticléricale du pays a pris fin en 1991 avec l’adoption d’amendements constitutionnels qui accordent un statut légal aux institutions religieuses et autorisent notamment l’organisation d’écoles paroissiales.  découvrir