Instagram

Twitter

+33 (0)6 33 37 70 39

Lun - Ven : 9h-12h30 & 14h-19h30 / Mer : 9h-12h30 & 14h-17h30

En Haut
A la découverte de Madagascar - Au Coeur Des Peuples
fade
5257
post-template-default,single,single-post,postid-5257,single-format-standard,mkd-core-1.1.1,mkdf-social-login-1.1,mkdf-tours-1.3,voyage-ver-1.3,mkdf-smooth-scroll,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-sticky-header-on-scroll-up,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-dark-header,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-side-menu-slide-with-content,mkdf-width-470,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.3,vc_responsive
Au Coeur Des Peuples / Astuces et Conseils  / A la découverte de Madagascar

A la découverte de Madagascar

PRÉSENTATION

Capitale : Antananarivo, Superficie : 592 040 km², Population : 25 millions d’habitants, Peuples et ethnies : 18 groupes ethniques : Mérinas, Betsileos, Betsimisaraka, Zafizoro, Antaisaka, Antandroy, Mahafaly, Bara, Antanosy,  Antakarana, Antaimoro, Antaifasy, Antambahoaka, Tsimihety, Tanala, Bezanozano, Sihanaka, Skalava, Régime politique : République à régime semi-présidentiel multipartite, où le président est le chef de l’État et le Premier ministre chef du gouvernement, Principales activités : agriculture, pêche, tourisme.

HISTOIRE

Madagascar fut d’abord colonisée par les humains il y a environ 2 000 ans. Les colons de Madagascar étaient des Indonésiens ou des personnes d’ascendance africaine / Indonésien mixte. Commerçants arabes sont arrivés sur la scène autour de 800-900 après JC, lorsque les commerçants commencent à se négocier sur la côte nord.

Le premier Européen connu pour voir Madagascar était un capitaine de la marine portugaise, Diogo Dias, qui a repéré l’île 10 Août, 1500. Il a nommé l’île Saint-Laurent. Plus tard dans les années 1 500, les Portugais, Français, Néerlandais, Anglais, ont tous tenté d’établir des colonies de négociation à Madagascar. Tous ont échoué en raison des conditions hostiles et violents combats guerriers malgaches. Les Européens sont arrivés sur Madagascar dans les fin des années 1 600 lorsque des pirates régnaient sur la côte orientale de l’île. Ces pirates utilisaient Madagascar comme base pour attaquer les navires qui transportent des marchandises de l’Inde vers l’Europe. Dans les années 1 700, les Français ont tenté d’établir des positions militaires sur la côte est mais encore une fois ils ont échoué. Pendant ce temps, des Sakalavas de la côte ouest ont établi le premier royaume de Madagascar. En 1 810, leurs rivaux, les Merinas, ont établi un royaume sur la majeure partie du reste de l’île. Leur roi, Radama I, a établi des relations avec la Colombie et a ouvert le pays aux missionnaires anglais qui répandent le christianisme dans toute l’île et transcrites malgache dans une langue écrite. Après la mort de Radama, il a été remplacé par sa veuve, Ranavalona I, qui a terrorisé le pays pendant 33 ans en persécutant les chrétiens, expulsant les étrangers, exécutant ses rivaux politiques. Après sa mort, les relations avec l’Europe ont été restaurées.

En 1883, la France envahit Madagascar et en 1896 l’île est devenu une colonie française. La France a utilisé Madagascar comme une source de bois et d’épices exotiques, comme la vanille.Il y a eu deux grands soulèvements contre les Français, en 1918 et 1947, mais le pays n’a pas gagné l’indépendance. En 1975, Didier Ratsiraka a pris le contrôle du pays. Il a régné sur Madagascar comme un dictateur jusqu’à ce qu’il ait été renversé en 1991 au milieu d’un effondrement économique. Il a repris la présidence peu de temps après et a régné jusqu’à en perdre une élection contestée en 2001. Le nouveau président, Marc Ravalomanana, a promis d’apporter la démocratie dans le pays. Il a construit un empire commercial et est devenu l’homme le plus riche de Madagascar. En 2005, il est encore président et l’économie continue de progresser.

GÉOGRAPHIE

Située dans l’hémisphère sud et l’océan Indien, entre l’équateur et le tropique du Capricorne, Madagascar est par sa superficie la cinquième île du monde après l’Australie, le Groenland, la Nouvelle-Guinée et Bornéo. Elle est séparée du continent africain par le canal du Mozambique. Appelée parfois « la grande île » elle s’étire sur 1580 km du nord au sud et 500 km dans le sens est-ouest.

Elle est formée principalement d’une chaîne montagneuse qui sépare l’île en deux parties dans le sens nord-sud à une altitude moyenne de 1200 à 1500 mètres, les « Hautes Terres » ou « Hauts Plateaux », et qui occupe 70% de la superficie du pays. Ces plateaux, colorés par la latérite, ont valu à l’île l’autre nom d’ « île rouge ».

La moitié ouest, la plus large, est occupée par des plaines alluvionnaires à faible déclivité, depuis les hauts plateaux du centre jusqu’au canal du Mozambique, tandis qu’à l’est une étroite bande de falaises s’aplanit brusquement en une mince plaine côtière bordée par l’océan Indien.
La région nord, volcanique, est isolée par le massif le plus élevé de l’île où culmine le Tsaratanana à 2876 m.
Le « grand sud » semi-aride est partagé entre plateaux calcaire (sud-ouest), plaine sèche (pointe sud) et chaînes anosyennes (sud-est).

CLIMAT

Située entre le 12ème et le 25ème parallèle de l’hémisphère sud, Madagascar possède cinq régions climatiques différentes du fait de sa situation géographique inter tropicale.

  • Au nord et nord-ouest, le climat est de type équatorial avec des pluies annuelles abondantes pendant la mousson, période qui dure de décembre à avril. Les températures varient de 15° à 37° C.
  • Sur la côte est, le climat est un climat équatorial très humide et la côte est exposée aux alizés et aux cyclones entre les mois de janvier et mars.
  • La région ouest de Madagascar est moins pluvieuse, elle est caractérisée par des savanes à perte de vue. Les températures y varient de 10°à 37°C.
  • Au centre de l’île, les Hautes Terres sont situées à une altitude qui varie entre 1 200 et 1 500 mètres. Le climat est un climat de type méditerranéen avec des températures annuelles moyennes de l’ordre de 20°C.
  • L’extrême sud de Madagascar est très sec, les pluies sont rares. Le climat est de type subdésertique. L’amplitude thermique est très élevée allant de 6°C à 40°C.

De manière générale, l’île de Madagascar qui subit l’influence des alizés et de la mousson connaît deux saisons successives :

  • la saison des pluies qui est la saison chaude de Novembre à Avril,
  • la saison sèche qui est la saison fraîche de Mai à Octobre.

BIODIVERSITÉ

Avec 1,7 millions d’espèces, la biodiversité de Madagascar est l’un des plus grands capitaux de la planète. Un capital pourtant encore méconnus de la science car 8 à 100 millions d’espèces restent encore non déterminées. Cette richesse qu’est la biodiversité est pourtant en danger car plus de 16.000 espèces d’animaux et de plantes sont qualifiées d’être menacées d’extinction: un mammifère sur quatre, un oiseau sur huit et un amphibien sur trois.

Madagascar est considéré comme une priorité mondiale en terme de conservation de la biodiversité.  L’île abrite cinq familles de plantes endémiques, d’environ 14 000 espèces végétales, dont près de 90% sont endémiques. La diversité des primates  est exceptionnelle avec 101 espèces et sous espèces toutes endémiques. Les cinq familles d’oiseaux endémiques représentent les 51% de la diversité. Sur les 370 espèces de reptiles, 90 % sont endémiques. Les amphibiens sont uniques pour le pays car avec les 278 espèces recensées, presque 100% ne se trouvent nulle part ailleurs. Cet écosystème très riche en taxons est plus résistant et a une capacité d’adaptation aux stress externes que celui où le nombre d’espèces est limité.

LANGUES

Le malgache, langue composite qui appartient au groupe des langues indonésiennes, a repris son statut de langue officielle à l’indépendance, en 1960. La « malgachisation », destinée à harmoniser les pratiques linguistiques entre les populations urbaines francophones et les villageois, a été entreprise en 1975. Aujourd’hui, le français est surtout maîtrisé dans les villes.

RELIGION

Madagascar est un état laïc où il est possible de pratiquer librement le culte de son choix.

Environ 50% des Malgaches se réclament des confessions chrétiennes (dont 26 % de catholiques et 23 % de protestants) et 50% sont animistes, les deux pratiques coexistent couramment.
Les animistes pratiquent le famadihana, culte des ancêtres consistant à exhumer régulièrement les défunts, à changer leur linceul, à nettoyer leurs ossements, et à appeler leur participation à une fête et un banquet. Le culte des ancêtres occupe une place primordiale à Madagascar.

La minorité musulmane, entre 5 et 8 % de la population, est répartie dans toute l’île mais est surtout présente dans le nord-est. Par ailleurs, les membres de la minorité chinoise pratiquent le bouddhisme ou le taoïsme.

Pas de commentaires

Leave a Reply: